La saga du prophète Elie

Accueil Catégorie : Prédications

 

Introduction

 Dans les textes que nous venons de lire, Elie fait ce que l’on appelle aujourd’hui : sa petite dépression. « C’en est trop Eternel, prends ma vie car je ne suis pas meilleur que mes pères » pleure-t-il au chapitre 19 du Premier livre des Rois. Malheureux prophète que voilà. Hier triomphateur du mont Carmel, aujourd’hui sanglotant sur lui-même sur la route du Mont Horeb. Comment en est-il arrivé là ? Plusieurs facteurs sont en cause : la fatigue des derniers mois et des derniers jours, ses trois années de cavale épuisante à déjouer les traques des troupes du roi à sa poursuite, l’échec du mont Carmel, … Oui, tout cela a dû jouer. Cependant, je propose que la cause principale de sa dépression vient principalement de la représentation qu’Elie se faisait de Dieu. Elie s’est représenté Dieu d’une façon qui lui a rendu Dieu et le cours des choses incompréhensibles. C’est ce que je vous propose de méditer ici.

Poursuivre la lecture de : La saga du prophète Elie

Exemple

Lecture : Matthieu 5.1-16

 Introduction

Philosophe et lettrés s’accordent, en effet, pour dire que l’Humanisme est directement issu de l’Evangile. Le sermon sur les Béatitudes participe-t-il, lui aussi, de cet Evangile qui a engendré l’Humanisme moderne ? Je me le suis sincèrement demandé lorsque, jeune étudiant en théologie, je m’y suis confronté honnêtement.

Poursuivre la lecture de : Les béatitudes

La rédaction de l’évangile selon Marc (le premier des quatre à être écrit) intervient à un moment crucial de la jeune Eglise.

Les premiers témoins étaient décédés, les « faux prophètes » se multipliaient, le pouvoir romain se montrait de plus en plus répressif et inquiétant et « le Seigneur ne revenait toujours pas » !

Dans ce contexte l’auteur de Marc prend la plume pour évoquer les signes de la présence spirituelle du Christ parmi les siens, ce qu’il faut croire du maître et de son enseignement et comment ses disciples sont appelé à se conduire.

Le Jésus de Marc n’est ainsi pas tant le Jésus « historique » que le Christ de la foi de Pâques ; d’où les traits miraculeux qui lui sont dès lors prêtés (miracles, marche sur les eaux, multiplication du pain, etc.).

La structure de Marc donne des clefs pour son interprétation.

Poursuivre la lecture de : Qu’est-ce que ressusciter des morts ? Marc 9.10

Exemple

 

Première lecture : Exode 22.20-26

 » 20. Celui qui offre des sacrifices à d’autres dieux qu’à l’Eternel seul sera voué à l’extermination. 21. Tu ne maltraiteras point l’étranger, et tu ne l’opprimeras point ; car vous avez été étrangers dans le pays d’Egypte. 21. Tu n’affligeras point la veuve, ni l’orphelin. 23. Si tu les affliges, et qu’ils viennent à moi, j’entendrai leurs cris ; 24. Ma colère s’enflammera, et je vous détruirai par l’épée ; vos femmes deviendront veuves, et vos enfants orphelins. 25. Si tu prêtes de l’argent à mon peuple, au pauvre qui est avec toi, tu ne seras point à son égard comme un créancier, tu n’exigeras de lui point d’intérêt. 26. Si tu prends en gage le vêtement de ton prochain, tu le lui rendras avant le coucher du soleil ».
Poursuivre la lecture de : Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes, mais pour accomplir. Laurent Condamy