La paix de l’esprit, la menoukha, Pasteur Gilles Castelnau

Accueil Catégorie : Prédications

Exemple
Publication mise en avant

Lectures : Genèse 19.15-29, Luc 22.14-20, Philippiens 3. 12-14

Quel rapport y a-t-il entre le mythe de la femme de Loth changée en statue de sel et l’institution de la Cène des évangiles ?

En y regardant au plus près, on peut constater que l’un et l’autre récit évoquent deux façons très différentes de se situer vis-à-vis du passé, de la mémoire, de l’Histoire.

Poursuivre la lecture de : Le femme de Loth changée en statue de sel, ou les chemins de l’avenir
Exemple
Publication mise en avant

Lectures : Actes 9 v 1-8, 1 Corinthiens v 8-1, 2 Corinthiens v17-21

Chers amis,

Les textes qui nous ont été lus nous donnent le moment crucial de l’histoire bien connue de Paul, le moment de son retournement comme on dit dans les services secrets d’un agent ennemi qui passe dans l’autre camp. Ils nous plantent le décor avec le cas de Saul de Tarse devenu

Poursuivre la lecture de : Culpabilité et pardon, par Jean-Gabriel Bliek

Exemple

           

Les différentes traditions chrétiennes ignorent le vocabulaire : « tentation du bien ». Le mot « tentation » est traditionnellement lié au péché ou au mal. Les quelques auteurs bibliques qui l’emploient l’utilisent d’ailleurs en regard du mal auquel il faut résister. Le dictionnaire Larousse s’en fait lui-même le reflet en indiquant que la tentation est : « ce qui porte à enfreindre une loi religieuse ou morale. Elle est une impulsion qui pousse au péché, au mal, en éveillant le désir. » Mais qui a dit, cependant, au Larousse que le désir était systématiquement enclin au mal ? L’humain est certes un être de désirs, mais pourquoi considérer le désir de façon péjorative ? On voit bien ici que le dictionnaire est influencé par la vision négative du corps et de la chair du catholicisme classique.

Poursuivre la lecture de : La tentation du bien est-elle plus dangereuse que la tentation du mal ? par Bruno Gaudelet