Chants guitare 16 mai : culte Ascension

Accueil Catégorie : Spiritualité réformée

1) Ps 92 (hors Alléluia)

R. Il est beau de louer le Seigneur !
Il est beau de chanter,
En l’honneur de ton nom ;
D’annoncer au matin, ta bonté,
Et pendant les nuits ta fidélité.

Tu me réjouis par tes œuvres,
ô Eternel !
Et je chante avec allégresse
L’ouvrage de tes mains.

Que tes œuvres sont grandes,
ô Eternel !
Que tes œuvres sont grandes,
Que tes pensées sont profondes !

R. Il est beau de louer le Seigneur ! …

Finale : Et pendant les nuits ta fidélité.

2) J’aime l’Eternel

R. J’aime l’Eternel,
Car il entend ma voix
Il a penché son oreille vers moi.
Je l’invoquerai, toute ma vie.
J’aime l’Eternel, j’aime l’Eternel.

  1. Il a délivré mon âme de la mort,
    mes yeux des larmes,
    mes pieds de la chute.
  2. L’Eternel est miséricordieux
    et juste.
    Il est plein de compassion

3) Pour que le jour qui se lève (35-19)

  1. Pour que le jour qui se lève soit plus beau,
    Pour que le ciel de nos rêves soit plus chaud
    Et pour que la joie qui chante soit toujours dans notre vie,
    O Seigneur, donne-nous ton Esprit, ton Esprit d’amour.

2. Pour que nos cœurs qui te cherchent soient plus forts,
Pour que la paix soit au creux de nos efforts
Et pour que nos voix te chantent le merci de chaque jour,
O Seigneur, donne-nous ton Esprit, ton Esprit d’amour.

3. Pour que ton cœur brûle en nous comme un grand feu,
Pour que l’espoir illumine enfin nos yeux
Et pour que nos vies qui chantent soient lumière et vérité,
O Seigneur, donne-nous ton Esprit, ton Esprit d’amour.


4) J’ai soif de ta présence

1.J’ai soif de ta présence,
Divin chef de ma foi.
Dans ma faiblesse immense,
Que ferais-je sans toi ?

R. Chaque jour, à chaque heure,
Oh ! j’ai besoin de toi ;
Viens, Jésus, et demeure
Auprès de moi !

5) Quand le soir descend

  1. Quand le soir descend,
    Sur ma peur,
    Montre-toi vivant, A mon cœur.
    Quand le soir descend,
    Sur ma peur,
    Réveille ma foi, Seigneur.
  2. Je n’ai pas trouvé, Le trésor ;
    Mais l’amour caché,
    N’est pas mort.
    Je n’ai pas trouvé, Le trésor ;
    Mon Dieu, je te cherche encor.
  3. Viens chez moi t’asseoir,
    Prends le pain !
    Tu rejoins si tard, Mon chemin.
    Viens chez moi t’asseoir,
    Prends le pain !
    Mes yeux s’ouvriront enfin.
  4. Quand l’époux viendra,
    Dans la nuit,
    Quand retentira, Le grand cri,
    Quand l’époux viendra,
    Dans la nuit,
    J’irai au-devant de lui.
  5. Kumbaya my lord x 4

6) Ecoute, Israël (55-02)

  1. Ecoute, Israël, le Seigneur est notre Dieu,
    le Seigneur est un. (4 x)
  2. Seh’ma Israël, Adonaï Elohénou,
    Adonaï erhad. (4 x)

7) Une flamme en moi (52-19)

R. Une flamme en moi,
réchauffe mon cœur,
Cette flamme en moi,
brûle mes malheurs,
je sens qu’elle est là,
sa douce lueur,
Brille en moi (3 fois)

  1. C’est une flamme d’amour,
    qui m’éclaire dans la nuit
    Et cette lumière d’amour,
    vient illuminer ma vie,
    En attendant le matin,
    je vais dire à mes voisins,
    Que cette lumière enfin,
    vient briller en moi.
  2. Le lundi j’ai son amour,
    le mardi je prends sa paix,
    Mercredi est un beau jour,
    jeudi je veux le chanter,
    Vendredi si j’ai douté,
    Samedi il vient m’aider,
    Le dimanche cette joie
    vient briller en moi !

8) Quelques mots d’amour (M. Berger)

  1. Il manque quelqu’un près de moi
    Je me retourne,
    tout le monde est là
    D’où vient ce sentiment bizarre,
    Que je suis seul ?
    Parmi tous ces amis,
    Et ces filles qui ne veulent
    Que quelques mots d’amour.
  2. De mon village, capitale
    Où l’air chaud peut être glacial
    Où des millions de gens
    Se connaissent si mal
    Je t’envoie comme un papillon
    À une étoile
    Quelques mots d’amour.

R : Je t’envoie mes images,
Je t’envoie mon décor
Je t’envoie mes sourires des jours
Où je me sens plus fort

Je t’envoie mes voyages,
Mes jours d’aéroport
Je t’envoie mes plus belles victoires,
Sur l’ironie du sort

  1. De mon village à cent à l’heure
    Où les docteurs greffent les cœurs
    Où les millions de gens
    Se connaissent si mal
    Je t’envoie comme un papillon
    À une étoile
    Quelques mots d’amour

9) Oh Happy Day

  1. Oh happy day, (Oh happy day),
    Oh happy day, (Oh happy day)

When Jesus washed, x 3
He washed the sins away

Oh happy day, (Oh happy day),
Oh happy day, (Oh happy day)

  1. reprise couplet 1

Refrain : He taugh me how, to watch,
Fight and pray, Fight and pray

And live rejoi – cing,
Ev’ry day, Ev’ry day

  1. reprise couplet 1 + finale

Notre Père qui es aux cieux,
Que ton nom soit sanctifié.
Que ton règne vienne
Que ta volonté soit faite
sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui
notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi
à ceux qui nous ont offensés.
Ne nous soumet pas à la tentation,
mais délivre-nous du Mal.
Car c’est à toi qu’appartiennent
le règne, la puissance et la gloire,
aux siècles des siècles.
Amen

Exemple
Publication mise en avant

D’aucuns – notamment l’Église romaine – s’appuient sur le texte de Jacques 1.1315 « Dieu ne peut être tenté par le mal et ne tente-éprouve lui-même personne. » pour entreprendre la correction du Notre Père. C’est donc d’une certaine conception de Dieu que l’on part, et non du souci de traduire le texte précisément. Qu’en penser ? Regardons tout d’abord le sens des mots.

Poursuivre la lecture de : Faut-il corriger la sixième demande du Notre Père « ne nous soumets pas à la tentation » ?
Exemple

I. Biographie succincte

Malgré une mort précoce à 38 ans, Mendelssohn est l’auteur d’une œuvre très importante. Considéré – à tort – comme un compositeur moins inspiré qu’un Robert Schumann ou moins aventureux qu’un Franz Liszt, il connut cependant un grand succès de son vivant et occupe aujourd’hui une place centrale dans la musique allemande.

Poursuivre la lecture de : Culte-concert du nouvel an : Félix Mendelsshon
Exemple
Publication mise en avant

A lire dans Paroles Protestante de Janvier :  « On a changé l’heure du culte, La vieille dame et la voix » par Herman Grosswiller

Entre tradition et adaptation, l’Eglise doit faire au mieux pour trouver un rythme qui convienne au plus grand nombre. Changer l’heure du culte devient un enjeu théologique majeur. L’expérience d’une paroisse qui a sauté le pas.

Poursuivre la lecture de : Echos de la presse régionale sur le changement d’heure pour le culte dominical à Neuilly, dès janvier à 11h