Bulletin avril 2021 / mai 2021

Accueil avril 2021

Exemple
Publication mise en avant

D’aucuns – notamment l’Église romaine – s’appuient sur le texte de Jacques 1.1315 « Dieu ne peut être tenté par le mal et ne tente-éprouve lui-même personne. » pour entreprendre la correction du Notre Père. C’est donc d’une certaine conception de Dieu que l’on part, et non du souci de traduire le texte précisément. Qu’en penser ? Regardons tout d’abord le sens des mots.

Poursuivre la lecture de : Faut-il corriger la sixième demande du Notre Père « ne nous soumets pas à la tentation » ?