Le loup se couchera avec l’agneau fake news, Esaïe 11, Gilles Castelnau

Accueil septembre 2019

Exemple
Publication mise en avant

Prédication du 22 septembre 2019

Texte d’Ésaïe 11 : « Le loup se couchera avec l’agneau, la panthère aura son gîte avec le chevreau. Le veau et le lionceau se nourriront ensemble, et un petit garçon les conduira.

La vache et l’ourse se lieront d’amitié, leurs petits seront couchés côte à côte. Le lion comme le bœuf mangera du fourrage. Le nourrisson jouera sur le Nid du serpent, et le petit garçon pourra mettre la main dans la cachette de la vipère. On ne commettra ni mal ni dommage sur toute la montagne consacrée au Seigneur, car la connaissance du Seigneur remplira le pays aussi parfaitement que les eaux recouvrent le fond des mers.« 

La Fontaine : « La raison du plus fort est toujours la meilleure, nous l’allons montrer tout à l’heure. Un agneau se désaltérait dans le courant d’une onde pure. Un loup survient à jeun, qui cherchait aventure et que la faim en ces lieux attirait. Qui te rend si hardi de troubler mon breuvage ? dit cet animal plein de rage […] Là-dessus, au fond des forêts le loup l’emporte et puis le mange, sans autre forme de procès.

Parlons des fake-news

Une fake-news est une information imaginée contraire à toutes les évidences. On a commencé à employer ce mot lorsque Donald Trump a prétendu, lors de son investiture, qu’il y avait dans la rue plus de monde que lors des investitures de ses prédécesseurs.

Les journalistes ont publié les photos de presse prouvait que c’était loin d’être le cas mais Trump a maintenu sa – fausse – affirmation.

Pourquoi cela ? Évidemment pour s’affirmer personnellement.

Des Républicains avaient déjà proclamé que Barack  Obama était musulman et n’avait pas le droit d’être Président car il n’était pas né sur le territoires des Etats-Unis. Il était en fait protestant et fréquentait régulièrement sa paroisse. On a publié son extrait de naissance prouvant qu’il était né à Hawaï qui est bien territoire américain.

Mais les Républicains ont continué à répandre cette « fake-news ». Pourquoi cela ? Évidemment pour discréditer le candidat démocrate.

Récemment en France des gens ont dit que des Roms enlevaient les enfants dans une camionnette blanche. La police les a contredits mais la nouvelle s’est néanmoins répandue et des camionnettes blanches ont même été caillassées ! Pourquoi cela ? Évidemment par xénophobie ou par agacement à l’égard des campements des Gens du voyage.

Les gens affirment des « réalités » fausses en prétendant être au courant d’une vérité cachée. Ils parlent même de « révélations » : « Je suis un esprit averti, je récuse les idées reçues » Les jeunes notamment en sont friands. On a même entendu dire que les Américains n’avaient jamais marché sur la lune !

Le dialogue que voici présente plaisamment cet état d’esprit :

– Vos informations sont-elles fiables ?

– Je puis vous assurer que tous mes chiffres proviennent de sources non-officielles, menées par des experts auto-proclamés issus d’instituts aux origines obscures et collectées suite à une recherche de 15 minutes sur internet.

– Cela me rassure, car, voyez-vous, je me méfie des médias traditionnels !

Ésaïe lance-t-il une fake-news lorsqu’il dit : « Le loup se couchera avec l’agneau », car La Fontaine le contredit : « la raison du plus fort est toujours la meilleure… Le loup l’emporte et puis le mange sans autre forme de procès »

Pourquoi Ésaïe dit-il cela ? et pourquoi La Fontaine ?

Pourquoi Martin Luther King a-t-il prêché : « Je rêve qu’un jour sur les collines rousses de Géorgie les fils d’anciens esclaves et ceux d’anciens propriétaires d’esclaves pourront s’asseoir ensemble à la table de la fraternité. »

Pour quelle raison dirons-nous, adhérerons-nous à ceci plutôt qu’à cela ?

Pourquoi « croirons-nous » que ceci est plus « vrai » que cela ?

Quel idéal avons-nous au cœur, quelle passion, quelle boussole nous oriente-t-elle ?

Dis-moi ce que tu crois, ce que tu vois dans le monde et je te dirai qui tu es. Ou plutôt, dis-moi quel homme tu es, quelle est ta foi, ton espérance et ton amour et je saurai alors, sans que tu aies besoin de me le dire, quelle est ta vision du monde.

L’annonce que les Hébreux ont réellement traversé la mer Rouge serait-elle une fake news ?

On peut se le demander car les historiens nous disent qu’on ne dispose d’aucun document, d’aucun texte datant de l’époque.

Et un enfant sortant de l’école biblique disait : « Ce que le pasteur nous raconte, on sait très bien que ce n’est pas vrai » « Il n’est pas possible que Jésus ait marché sur l’eau. » « Les mages n’ont pas pu voir une étoile descendre du ciel, marcher devant eux et aller se poser sur le toit de la maison où étaient Joseph, Marie et l’enfant Jésus. » « Il n’est pas croyable que l’armés céleste en masse ait délaissé le ciel et soit venue chanter dans le champ des bergers. »

En France, un haut fonctionnaire spécialement chargé des fausses informations vient de déclarer : « Il nous faut disposer de capacités d’identification des fake news, voire de disposer de contre-mesures s’impose comme une nécessité vitale. »

Il oublie que les gens croient ce qui nous correspond à leurs idées, selon la formule : « Je dis que ceci est vrai parce que mon cœur y adhère »

Lorsque les esclaves noirs dans les plantations de coton des Etats-Unis chantaient « let my people go » (« laisse aller mon peuple »), la négation des historiens ne leur aurait certainement pas ôté leur espérance du cœur, car elle y était bien enracinée.

Un rabbin disait que les choses de Dieu ne pouvaient en aucun cas être démontrées et attestées et que toute représentation de Dieu et de son action ne pouvait être qu’une fake news. En effet, disait-il, le lieu très saint du temple de Jérusalem où l’on disait que Dieu demeurait était vide et obscur. Lorsqu’en l’an 63 av. JC, le général romain Pompée, que l’on avait prévenu qu’on ne pouvait « voir Dieu sans mourir » y est courageusement entré l’épée à la main, il s’était trouvé confronté au vide et au silence !

• Si l’on est sur le terrain de la vérité historique, de la science, il ne faut pas y mêler nos convictions politiques ou religieuses : ce n’est pas la foi en Dieu qui doit décider de la vérité historique d’un événement.

• Si l’on est sur le terrain de la foi, on n’a pas besoin de preuves scientifiques. Ce n’est pas un argument historiques, une preuve archéologique qui doit décider de notre foi, de notre espérance et de notre amour qui sont, en réalité, enracinés dans la présence de Dieu en nos cœurs.

Notre foi n’est pas fondée sur des éléments historiques prouvables mais sur l’élan intérieur que le Saint-Esprit suscite en nous.

La Résurrection du Christ n’est pas assurée par l’authenticité du Saint Suaire (heureusement d’ailleurs car les experts ont démontré qu’il ne datait que du 13e siècle !) mais le dynamisme créateur de l’Esprit de Résurrection l’atteste en notre esprit.

Nous sommes croyants parce que les images et les récits de la Bible éveillent en nous élan, foi, espérance et amour. On ne se demande pas s’ils sont historiquement exacts mais si nous aimons les entendre et puiser en nous esprit de fraternité et courage de vivre.

Les historiens ne nous empêcheront pas de sentir monte en nous l’enthousiasme devant le cantique d’Esaïe et le rêve de Martin Luther King. Et la fable de La Fontaine nous révulse car elle nous révèle l’ambiance délétère qui régnait à la cour de Versailles.

Alors, il est peut-être vrai que le loup emporte et dévore souvent l’agneau mais l’image à laquelle notre cœur s’attache, qui fonde notre foi, notre espérance et notre amour, celle qui nous paraît fondamentalement « vraie » et dont la chaleur monte en nous est que dans le monde de Dieu,est celle d’Ésaîe : « Le loup se couchera avec l’agneau avec l’agneau. »

Exemple
Publication mise en avant

L’appel de Jésus en Matthieu 11.28

lectures : Exode 20.8-11 ; Matthieu 11:25-30 ; Romains 8.31-39

Le repos nous est fondamental, mais pour être réel et effectif, il doit inclure le ressourcement de l’âme et de l’esprit et non uniquement la décontraction du corps.

Poursuivre la lecture de : « Venez à moi vous tous qui êtes chargés » Matthieu 11.28

Exemple
Publication mise en avant

Evangile et/ou religion 

Lectures :Esaïe 66.1-2, Matthieu 3.1-8, Colossiens 2.8-23

Introduction

 

Nos sociétés européennes « laïques » et « séculières » se sont construites sur une critique virulente de la « religion », incarnée principalement par l’Eglise catholique, les Eglises protestantes et l’orthodoxie.

Poursuivre la lecture de : Discours sur la religion et l’Evangile