Protestantisme réformé et éthique : et vous que dites-vous ?

Accueil juin 2017

Exemple

Et vous, que dites-vous ?

Comment se fait-il qu’en matière d’éthique le protestantisme réformé ne donne pas de positions communes et tranchées ?

Telle est la question que l’on nous pose de façon régulière.  Les catholiques et les autres religions donnent des réponses bien tranchées et même des mots d’ordre, comment fonctionne donc l’éthique, la morale, pour les réformés ? Quels en sont les principes et les repères ? Poursuivre la lecture de : Protestantisme réformé et éthique : et vous que dites-vous ?

Exemple

Les débuts de la Réforme en France

La Réforme française (1)

Le roi de France, François 1er (1517-1547), ami des lettres et des arts, n’avait aucune compréhension pour les problèmes de conscience soulevés par la Réforme. Un concordat lui donnait un réel pouvoir sur l’Eglise de France, ce qui plaisait à son caractère autoritaire et l’incitait à maintenir le catholicisme. D’autre part, il n’aimait pas les tendances scolastiques arriérées de la majorité des sorbonnistes et protégeait les humanistes.

Poursuivre la lecture de : Les débuts de la Réforme en France

Exemple

 

Première lecture : Exode 22.20-26

 » 20. Celui qui offre des sacrifices à d’autres dieux qu’à l’Eternel seul sera voué à l’extermination. 21. Tu ne maltraiteras point l’étranger, et tu ne l’opprimeras point ; car vous avez été étrangers dans le pays d’Egypte. 21. Tu n’affligeras point la veuve, ni l’orphelin. 23. Si tu les affliges, et qu’ils viennent à moi, j’entendrai leurs cris ; 24. Ma colère s’enflammera, et je vous détruirai par l’épée ; vos femmes deviendront veuves, et vos enfants orphelins. 25. Si tu prêtes de l’argent à mon peuple, au pauvre qui est avec toi, tu ne seras point à son égard comme un créancier, tu n’exigeras de lui point d’intérêt. 26. Si tu prends en gage le vêtement de ton prochain, tu le lui rendras avant le coucher du soleil ».
Poursuivre la lecture de : Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes, mais pour accomplir. Laurent Condamy