Enchantement, pensée magique et foi

Accueil Catégorie : Pour aller plus loin

Exemple

 

Deutéronome 18.9-14, Jérémie 10.2-16, Matthieu 7.15-23, Actes 5.12-16,
Actes 19.11-12 (ces lectures sont données en fin du texte)

Introduction

L’époque moderne nous a communiqué un esprit scientifique et nous a appris à distinguer entre le réel et le légendaire. Malgré cela, le marché de l’occultisme, des guérisseurs et des gurus, plus ou moins intéressés par les biens de leurs adeptes, génère plus que jamais d’énormes bénéfices et a pignon sur rue. Chacun sait que les escrocs et les falsificateurs sont légion et, pourtant, les télévisions et les magazines n’en font pas moins un tabac à chaque fois qu’elles réalisent une émission ou un reportage sur les guérisseurs et le paranormal. Les scientifiques démystifient sans cesse les pseudo-miracles ou le pseudo-paranormal, et pourtant une majorité de gens restent inclinés à croire aux « fantômes », aux « thaumaturges » et aux « forces inexpliquées ». On supposait au début du vingtième siècle que la pensée magique disparaîtrait au fur et à mesure que le niveau d’éducation des personnes augmenterait. Eh bien, que nenni ! Les statistiques montrent aujourd’hui que les plus diplômés ne sont pas en reste sur les classes moins diplômées pour ce qui concerne la pensée magique et les superstitions. Comment expliquer cela ?

Poursuivre la lecture de : Enchantement, pensée magique et foi

Vouloir la première place

Lectures : Matthieu 23.1-12 ; Luc 14.7-11 ; Marc 10.35-45

Le lien qui relie les trois textes que nous avons lus est évident, tous les trois abordent le thème de la « Première place ».

Ce thème comporte manifestement une certaine importance au sein des évangiles. Quelles leçons peut-on en déduire ? Quel message peut-on en retirer ?

Poursuivre la lecture de : Du besoin de reconnaissance

Exemple

Le Dieu du buisson ardent et la foi monothéiste

La scène du buisson ardent d’Exode 3 est gravée dans la mémoire collective de l’humanité. D’autant plus gravée, d’ailleurs, que Cécil B. DeMille l’a portée à l’écran avec son film « Les 10 commandements ». Qui ne se souvient, en effet, de l’interprétation charismatique de Charlton Heston incarnant Moïse et de la voix grave de Dieu sortant du buisson ardent pour déclarer à Moïse : « ôte tes sandales car l’endroit où tu te trouves est une terre sainte » ? Poursuivre la lecture de : La foi monothéiste

Exemple

La résurrection de Jésus et notre résurrection

Les théologiens modernes tiennent sur les évangiles des discours inédits. Chacun explique à sa façon que les évangiles ne sont ni des biographies, ni des comptes rendus journalistiques de la vie de Jésus, mais des récits romancés et stylisés pour indiquer au lecteur ce qu’il convient de croire de Jésus, ce qu’il doit faire et ce qu’il peut espérer. Cette façon de lire les évangiles déstabilise ceux et celles à qui le catéchisme d’antan a appris à regarder les évangiles comme des récits historiques. Je me mets à leur place et je comprends leur perplexité. L’enseignement de l’enfance se trouve tout à coup bouleversé.

Poursuivre la lecture de : Que dire de la Résurrection ?